Hydrolat de Sauge sclarée

De part sa composition, la Sauge Sclarée est véritablement la plante des femmes. Grâce à son activité hormonale, elle a pour propriété de soulager les troubles du cycle menstruel, de 7 à 77 ans ! Que ce soit pendant la puberté ou au moment de la ménopause, l'hydrolat de Sauge Sclarée agit en soulageant tous les symptômes désagréables pendant ces périodes. Elle n'est néanmoins pas exclusive : tout le monde peut en profiter, notamment pour lutter contre la stress et la morosité. Nom latin : Salvia sclarea L. Partie distillée : sommités fleuries


  • Régulateur hormonal : moins puissant que son huile essentielle, l'hydrolat de Sauge Sclarée permet tout de même d'agir sur les troubles hormonaux féminins via une action douce. C'est un allié aussi bien en cas de troubles du cycle menstruel qu'en période de ménopause. Son action sur le système nerveux lui permet aussi d'agir sur les baisses de moral dûes aux variations d'hormones.
 
  • Equilibrant nerveux : l'hydrolat de Sauge Sclarée possède une action anxiolytique et stimulante. Il contient de l'acétate de linalyle en faible quantité mais suffisante pour lui conférer des propriétés antistress et euphorisantes.
 
  • Astringent : l'hydrolat de Sauge Sclarée est astringent, il va resserrer les tissus. Il réequilibre ainsi la peau et permet de lutter contre le sébum. Il est parfaitement adapté aux peaux grasses, et possède une légère action purifiante pour agir contre l'acné. Cette action lui permet également de réguler la transpiration.
 
 
Précautions d'utilisation

L'hydrolat de Sauge Sclarée ne présente pas la toxicité de son huile essentielle. Les risques en cas de pathologie hormono-dépendante ne sont pas avérés, néanmoins par mesure de précaution il est préférable de l'éviter en cas de grossesse et d'allaitement.

 

Pour les adultes. Par voie orale, diluer 1 cuillère à café dans un verre d'eau pure à boire 2 fois par jour.

 

 

Qu'est ce qu'un hydrolat ?
Pour comprendre les hydrolats aromatiques, le mieux est de décrire leur mode d'obtention. Comme les huiles essentielles, ce sont des extraits directement issus de la distillation.
La vapeur, en traversant la plante dans l'alambic, se charge des composés aromatiques de l'huile essentielle contenue par la plante. Cette vapeur les entraîne ainsi à travers le col de cygne puis dans le serpentin. Il s'agit donc d'un « entraînement » à la vapeur d'eau de source. Tous ces composés volatiles se condensent ensuite dans le serpentin pour donner un distillat qui vient s'écouler dans le vase florentin tout au long de la distillation.
Une partie du cocktail moléculaire et aromatique ainsi obtenu vient alors se décanter en surface dans le vase florentin : l'huile essentielle.
Au dessous, on retrouve l'hydrolat aromatique : l'eau de source distillée qui s'est enrichie après décantation de principes actifs aromatiques. Certains, identiques à ceux présents dans l'huile essentielle, se retrouvent là en plus faible concentration. D'autres, hydrosolubles, que l'on ne retrouve pas dans l'huile essentielle.
Tout au long du processus de distillation, l'hydrolat, tout comme l'huile essentielle, vont ainsi petit à petit s'enrichir de composés "légers" tout d'abord, de composants plus lourds ensuite. C'est bien un cocktail complet que l'on cherche au final à obtenir patiemment. Pour cela, on homogénéise l'hydrolat qui s'est écoulé durant l'ensemble de la distillation, de manière à ce qu'il soit bien « complet », véritablement représentatif des potentialités de la plante.
Il ne reste plus qu'à le filtrer avant de le stocker dans les meilleures conditions pour sa bonne conservation. Le travail de fabrication très soigneux garantit des hydrolats bien chargés qui restent, de ce fait, stables lorsque le flacon est conservé bien fermé, à l'abri de la chaleur et de la lumière.
Durant ce long processus de distillation, l'odeur de l'hydrolat évolue au fil des apports moléculaires. Son parfum continuera encore à s'affiner dans les semaines voir les mois suivant la distillation grâce à de subtiles réaménagements biochimiques. Les hydrolats ne doivent faire l'objet d'aucun ajout supplémentaire (conservateurs, eau, alcool,...) jusqu'à leur conditionnement final.

 

En cas de maladie, de traitement médical, d'allergie(s), consultez un spécialiste de santé avant toute utilisation d’une huile essentielle, quelle qu’elle soit, rien ne remplace la maîtrise d’un professionnel de santé.

 


 

CHF 12.60