Hydrolat Serpolet / Thym des champs

Son nom guilleret évoque les cabrioles de lapins à la recherche d’une bonne verdure. Justement, le serpoletThymus serpyllum) est une plante rampante, familière des coteaux, des talus et de la moyenne montagne. Il affectionne les pentes ensoleillées, les prairies, et donc des terrains bien drainés. Ses feuilles sont minuscules et ses fleurs rose pourpre, innombrables. Son parfum est chaud, puissant et agréable. S’étendre sur un tapis de serpolet est une cure de santé à elle seule.
Considéré au Moyen Âge comme un antidote aux méfaits des animaux venimeux, le serpolet s’utilise surtout de nos jours contre les problèmes bronchiques.
Il fluidifie et fait expectorer les mucosités, calme la toux et désinfecte les voies respiratoires.

Le thym serpolet est reconnu pour ses vertus diurétique. Il est aussi utile en cas de grippe intestinale, de douleurs gastrique type brûlures d'estomac, il détend aussi les personnes surmenées ou surexcitées. 


Les propriétés purifantes de l'Hydrolat de Serpolet en font un excellent nettoyant pour la peau. Il redonne aussi beaucoup d'énergie après une fatigue physique ou psychique. On l'emploi également volontiers dans les soins buco-dentaires.


CURE D'HYDROLAT

Les hydrolats sont très efficaces en voie interne pour apaiser les problèmes d'ordres psychoémotionnels ou certaines pathologies particulières.

On parle de cure d'hydrolat lorsqu'on souhaite les employer en usage interne pendant une période allant de 20 à 40 jours. Il est également possible de prendre un hydrolat de manière occasionnelle.

 

Posologie chez l'aldulte: 1 cuillère à soupe dans 1 litre d'eau à boire tout au long de la journée ou 1 cuillère à café dans un verre d'eau 3x/jour

Chez l'enfant: 1 cuillère à café dans un verre d'eau


100ml


Qu'est ce qu'un hydrolat ?
Pour comprendre les hydrolats aromatiques, le mieux est de décrire leur mode d'obtention. Comme les huiles essentielles, ce sont des extraits directement issus de la distillation. 
La vapeur, en traversant la plante dans l'alambic, se charge des composés aromatiques de l'huile essentielle contenue par la plante. Cette vapeur les entraîne ainsi à travers le col de cygne puis dans le serpentin. Il s'agit donc d'un « entraînement » à la vapeur d'eau de source. Tous ces composés volatiles se condensent ensuite dans le serpentin pour donner un distillat qui vient s'écouler dans le vase florentin tout au long de la distillation.
Une partie du cocktail moléculaire et aromatique ainsi obtenu vient alors se décanter en surface dans le vase florentin : l'huile essentielle.
Au dessous, on retrouve l'hydrolat aromatique : l'eau de source distillée qui s'est enrichie après décantation de principes actifs aromatiques. Certains, identiques à ceux présents dans l'huile essentielle, se retrouvent là en plus faible concentration. D'autres, hydrosolubles, que l'on ne retrouve pas dans l'huile essentielle.
Tout au long du processus de distillation, l'hydrolat, tout comme l'huile essentielle, vont ainsi petit à petit s'enrichir de composés "légers" tout d'abord, de composants plus lourds ensuite. C'est bien un cocktail complet que l'on cherche au final à obtenir patiemment. Pour cela, on homogénéise l'hydrolat qui s'est écoulé durant l'ensemble de la distillation, de manière à ce qu'il soit bien « complet », véritablement représentatif des potentialités de la plante.
Il ne reste plus qu'à le filtrer avant de le stocker dans les meilleures conditions pour sa bonne conservation. Le travail de fabrication très soigneux garantit des hydrolats bien chargés qui restent, de ce fait, stables lorsque le flacon est conservé bien fermé, à l'abri de la chaleur et de la lumière.
Durant ce long processus de distillation, l'odeur de l'hydrolat évolue au fil des apports moléculaires. Son parfum continuera encore à s'affiner dans les semaines voir les mois suivant la distillation grâce à de subtiles réaménagements biochimiques. Les hydrolats ne doivent faire l'objet d'aucun ajout supplémentaire (conservateurs, eau, alcool,...) jusqu'à leur conditionnement final.

 

En cas de maladie, de traitement médical, d'allergie(s), consultez un spécialiste de santé avant toute utilisation d’une huile essentielle, quelle qu’elle soit, rien ne remplace la maîtrise d’un professionnel de santé.

 

 

 

 

CHF 12.00